Fragrances syriennes

Hadi AlJundi fait rayonner la culture syrienne à Neuchâtel. Il a mis en place une filière de savon d'Alep, donnes de cours d'arabe et écrit pour défendre les droits des femmes.

logo-canalalpha-blanc.png

 Les savons d’Alep, made in Neuchâtel, ou presque!

Hadi Aljundi est réfugié syrien et vit à Neuchâtel depuis 2 ans et demi. Sa formation de chimiste et son envie de partager sa culture avec les Suisses ont débouché sur les tous premiers savons d’Alep made in Neuchâtel. Enfin, presque! Les recettes ont été élaborées dans son appartement de la capitale cantonale, mais le produit final, lui, est fabriqué en Syrie, où un ami chimiste les façonne à la main.

sujet.jpg